• Default
    • View 1
    • View 2
    • View 3
    • View 4
    • Titre 1
    • Titre 2
    • Chargement...

Culture & TV

  • 1 réaction
  • 1 commentaire
Steve Lefevre il sera toujours dans nos coeur et dans nos pensee adieu jojo
 
Répondre -
  • 3 réactions
  • 2 commentaires
nb24 Super, je l'ai lu et j'ai beaucoup aimé! Je le conseil à tout le monde!! La fin est malade j'ai trop hate au tome 2
 
Répondre -
celine J'adore! Je me reconnais beaucoup en Zayneb et j'aime beaucoup les morals dans cette histoire. Impatiente au tome 2!😁
 
Répondre -
  • 1 réaction
  • 1 commentaire
Clothilde Je l'ai acheté par hasard et ne l'ai pas regretté. Bien écrit et scènes assez torrides par instants😚
 
Répondre -
  • 6 réactions
  • 2 commentaires
JP DES Un formidable thriller scientifique !
L’intrigue, un suspens qui ne faiblit pas du début à la fin, et tout ce qu’on y apprend sur nos origines, ce livre est simplement enthousiasmant. Enthousiasmant, car on peut se mettre à penser et même à croire, que nous sommes peut être plus que des accidents biologiques livrés à nous même dans un environnement qui au départ était très hostile. Bravo à ce jeune auteur !

 
Répondre -
SarahP C’est un roman policier, qui repose sur la question des origines de l’Homme.
L’intrigue se déroule dans le Piémont en Italie et en Savoie.
Shana Stenford « l’héroïne » dirige une équipe de scientifiques et paléontologues internationaux qui étudient le fossile très ancien d’un hominidé découvert lors de la construction d’un tunnel sous les Alpes, dans une cavité très profonde. A priori celui-ci serait antérieur à Lucy de plus de 60 millions d’années, ce qui remet en questions les hypothèses religieuses et scientifiques concernant l’apparition des premiers hommes.
Les questions, les mystères et les meurtres s’enchaînent, dans un rythme qui ne cesse de s’accélérer, jusqu’au dénouement final.
Il y a beaucoup de suspens et l’intrigue est passionnante. On voyage entre connaissances scientifique et imaginaire, car dans ce domaine les deux sont parfois moins éloignées qu’on ne l’imagine.
 
Répondre -
Dernières Collections